Barnes & Noble Nook GlowLight Plus – Examen 2019 -Acheter sur Amazon -53 % Réduction





Nook GlowLight Plus de Barnes & Noble dispose d'un matériel formidable laissé par un logiciel médiocre. À 199,99 $, c'est un achat fort pour un grand lecteur d'ebook étanche. Il est léger et confortable à tenir, avec des boutons pratiques de changement de page physique. Mais un lecteur de livre électronique n'est pas uniquement du matériel, et Barnes & Noble s'acharne sur ses logiciels et son écosystème. En fin de compte, l’Oasis Amazon Kindle à 250 dollars offre une expérience de lecture encore plus luxueuse, associée à un écosystème beaucoup plus puissant, tandis que le Kindle Paperwhite à 130 dollars est une valeur imbattable. Les deux sont de meilleurs paris.

Design et éclairage

Purement pris comme un objet matériel, le Nook GlowLight Plus est vraiment bien pour 200 $. Il mesure 8,3 x 5,9 x 0,3 pouces (HWD), pèse 9,6 onces et possède un écran relativement grand de 7,8 pouces, 300ppi E Ink Carta. Il y a des boutons de changement de page physiques des deux côtés de l'écran en retrait. Je ne suis pas un fan des écrans en retrait, car je sens qu'ils accumulent du sable et de la saleté sur les bords, mais je connais des gens comme eux. Il possède également une connexion audio Bluetooth et standard, ainsi qu'une prise jack 3,5 mm, ainsi qu'un dos arrondi et doux au toucher qui ne devient pas trop gras. De plus, il est étanche à l'eau IPX7 pour que vous puissiez lire à la piscine.

Expérience de lecture

Le Nook a une lumière avant qui change de couleur qui passe du bleu au jaune. Vous pouvez le modifier manuellement ou le faire modifier par une minuterie. Selon nos tests, l'éclairage avant est environ 50% plus brillant que celui de l'Amazon Kindle Paperwhite. Notre unité avait un peu de lumière inégale sur les bords, mais pas assez pour me déranger.

Le grand écran signifie que le GlowLight Plus peut afficher plus de texte que les lecteurs de livres électroniques de 6 pouces. Sur un Kindle Paperwhite en train de lire "La ville au milieu de la nuit" de Charlie Jane Anders, en petite taille, 27 lignes de 12 mots environ. Le Nook m'a donné 32 lignes de 14 mots chacune, ce qui se traduit par moins de retournements de page. Le plus grand écran rapporte bien plus aux personnes qui utilisent des tailles de police plus grandes, bien sûr. L'appareil dispose de 8 Go de stockage, avec 6,4 Go disponibles.

Les boutons physiques de changement de page des deux côtés facilitent l'utilisation avec une seule main; sinon, l'appareil serait trop gros pour être géré d'une seule main. Ils sont joliment clicky, pas gommeux.

The Nook se connecte à Internet et télécharge des livres via une connexion Wi-Fi à 2,4 GHz. Il n'y a pas d'option cellulaire. Il se connectera automatiquement aux points chauds AT & T, ainsi qu'aux points chauds des magasins Barnes & Noble; Lorsque vous êtes dans un magasin B & N, vous pouvez lire n’importe quel livre de sa bibliothèque une heure à la fois.

Prise casque

Un écosystème peu fiable?

Donc, le matériel est génial. Le logiciel, en revanche, ne l’est pas. Commençons par le bon. Il prend en charge les profils enfants protégés dans lesquels vous pouvez configurer différentes "étagères" de livres pour différents utilisateurs. Et la lecture simple est bien. Vous disposez de sept polices de trois poids, avec différentes options de taille et de justification. Vous pouvez ajouter des notes et des signets, ou rechercher des éléments dans un dictionnaire.

Le support audio est compliqué et persistant. Oui, Nook prend en charge l'audio, mais uniquement pour les podcasts Barnes & Noble. Par "podcasts Barnes & Noble", j'entends les podcasts promotionnels réellement produits par B & N. Il n’existe aucun support de livre audio, ni support pour les podcasts provenant d’une autre source. Pourquoi même inclure un support audio?

Il n'y a pas d'équivalent Barnes & Noble au service d'abonnement FreeTime d'Amazon. L'installation d'une bibliothèque pour un enfant coûtera donc beaucoup plus cher que sur un Kindle. Barnes & Noble n'offre pas non plus un service d'abonnement pour adultes comme Kindle Unlimited. Le partage social se limite à lier des notes de livre à Facebook, par opposition à l'intégration plus riche d'Amazon, Goodreads.

Avec un écran de 8 pouces, le Nook devrait être idéal pour les mangas. Malheureusement, la compatibilité de format du lecteur est médiocre. Il supporte EPUB et PDF, pas CBR ou CBZ. Plus important encore, le support PDF est vraiment bogué. Un PDF du manga "Yotsuba &!" n'a pas rendu. Un autre fichier PDF volumineux, issu d’une décision téléchargée à partir du site de la FCC, a complètement écrasé le périphérique. Même lorsque les PDF sont affichés, il n’existe pas de bons outils pour les faire pivoter ou les zoomer. Les PDF au format paysage paraissent donc incroyablement petits dans la moitié supérieure de l’écran; idem pour les pages de deux pages.

Le support EPUB est également buggé. Un livre EPUB relativement simple, téléchargé à partir du site Baen Books, s’affiche parfaitement, avec une table des matières fonctionnelle. Mais un EPUB d’un livre Kindle converti par le biais de Caliber a été annoncé comme "corrompu", même s’il était bien affiché sur un lecteur de Kobo.

Barnes & Noble Nook GlowLight Plus 9

De gauche à droite: Nook GlowLight Plus, Kindle Paperwhite

The Nook a un support de bibliothèque publique plus médiocre qu'Amazon ou Kobo. Avec Kindles, vous pouvez transférer vos livres sans fil depuis le site de votre bibliothèque. Kobo va encore plus loin pour faire de votre bibliothèque le magasin par défaut directement sur votre lecteur. Les coins nécessitent toujours un processus de chargement latéral maladroit dans lequel vous téléchargez des livres sur votre PC à l'aide du logiciel Adobe Digital Editions, puis que vous transférez par le biais d'un câble.

Si vous vous en tenez aux livres électroniques Barnes & Noble, tout va bien. Mais jetez un coup d'œil à cette histoire de Good E-Reader, à propos de B & N qui a dé-priorisé son activité Nook. Cela me fait craindre que nous ne puissions pas compter sur les livres électroniques Barnes & Noble pour les années à venir.

Briller une lumière ailleurs

Il y a trois acteurs principaux dans la marque des lecteurs de livres électroniques à l'heure actuelle. Amazon domine les États-Unis. Kobo est une grande entreprise au Canada et a des problèmes aux États-Unis en tant que société sœur d'Overdrive, qui gère tous les logiciels de prêt de livres électroniques pour les bibliothèques publiques. Kobo est également partenaire de Walmart. Barnes & Noble, qui était autrefois une puissante librairie, revient à la troisième place en raison de changements constants dans la gestion et de la fluctuation de la stratégie de l'entreprise.

Les tablettes Android Nook bon marché de B & N sont une bonne affaire, car elles ne reposent pas sur la confiance en Barnes & Noble. Ce sont des tablettes Google Play, avec le bonus supplémentaire d'une assistance en magasin. Même si B & N va totalement en dessous, ils seront bons.

Mais ce n'est pas le cas avec le Nook GlowLight Plus. Avec ses supports PDF et EPUB instables, il est trop dépendant du magasin Nook, et je ne fais pas beaucoup confiance au magasin Nook. Si vous ne voulez pas utiliser le Kindle Paperwhite d'Amazon, les lecteurs d'ebook de Kobo sont d'excellentes alternatives. Le Kobo Aura One de 7,8 pouces coûte plus cher que le Nook, à 279,99 $. Mais il offre de meilleurs logiciels, un meilleur support des formats et un meilleur support des bibliothèques publiques. Un beau matériel n’a pas beaucoup de valeur si vous le collez dans un tiroir.

Barnes & Noble Nook GlowLight Plus

Résultat final: Le lecteur de livre électronique Nook GlowLight Plus de Barnes & Noble propose un excellent matériel pour le prix, mais ses logiciels et services sont limités et bogués.





Laisser un commentaire