Amazon Kindle Fire HD: test, prix et spécifications – Tablette tactile -Code Promo Amazon -47 % Réduction





Amazon a pris son temps pour atterrir en France avec une tablette. Et si le Fire, qui a tiré le prix sur le sol nord-américain, sort également dans notre pays, c'est le Kindle Fire HD qui a les honneurs de la fanfare.

Amazon Kindle Fire HD

Ce Fire HD se distingue de son prédécesseur par un écran IPS de 7 pouces d’une définition de 1280 x 800 pixels abritant un processeur Texas Instruments OMAP 4460 cadencé à 1,2 GHz accompagné d’une RAM de 1 Go. le stockage atteint 16 Go et un modèle de 32 Go est également dans le jeu. Cette tablette comporte trois connecteurs: un port micro-USB pour le chargement et le transfert de données, une sortie micro-HDMI pour l’affichage de contenu sur un téléviseur et une prise casque 3,5 mm. Notez que Amazon intègre de véritables haut-parleurs stéréo sur son ardoise. Aucun capteur photo-vidéo dorsal ici, mais une webcam de 2 mégapixels est au menu.

La partie logicielle est fournie par Android 4.0, mais ici complètement habillée pour l’hiver avec une interface Kindle propre et surtout un magasin d’applications unique qui n’est pas le Play Store mais l’App Shop.

La tablette Amazon Kindle Fire HD est au prix de 199 euros en 16 Go, tandis que la version 32 Go est à 249 euros.

amazon kindle fire hd

Amazon met les plats dans les grandes pour un produit avec un tel prix de positionnement. Les plastiques de la coque, très solides, sont associés à une finition en caoutchouc fin à l’arrière. Le toucher est agréable et la densité de la tablette évite l'effet "produit toc".

amazon kindle fire hd

La bande de plastique située à l'arrière abrite à chaque extrémité les sorties des deux haut-parleurs stéréo.

amazon kindle fire hd

Parmi les appartements, car il y en a, on peut d'abord avancer une prise d'une main en mode portrait peu pratique. La tablette Android de 7 pouces est d'ailleurs la moins évidente sur le terrain. Tout à coup, la lecture d’un livre électronique, la base des activités de la famille Kindle, est moins facile que sur les lecteurs numériques compacts d’Amazon.

Un autre défaut mineur mais très négligeable est la signalisation nébuleuse des boutons physiques sur le côté. Leur intégration est sobre, certes, mais leur discrétion les rend souvent difficiles à trouver de manière intuitive.

Le panneau IPS de ce Kindle Fire HD devrait théoriquement offrir des angles de vision très larges, un rendu des couleurs satisfaisant et un contraste avec l'avenant. En pratique, l'écran affiche un très bon rapport de contraste moyen de 788: 1, entre les deux premiers iPad, mais inférieur au Google Nexus 7 de Asus. Quant à la luminosité maximale du rétroéclairage LED, elle atteint 430 cd / m², la luminosité la plus puissante enregistrée sur tablette avec le Motorola Xoom 2.

Le rendu des couleurs est proche de celui du Transformer Pad Infinity TF700, également dans le panneau IPS. Le delta moyen E (mesure de la différence entre une couleur parfaite et son rendu à l'écran, les couleurs fidèles étant inférieures à 3) est ici à 4,8 avec des tons cyan et gris et presque "parfait".

Les angles de vision sont en effet larges, que ce soit verticalement ou horizontalement et il n’ya aucune perte de contraste car on s’éloigne du centre de l’écran. Lorsque le temps de persistance, il est dans la moyenne basse des dalles IPS, soit 23 ms. Amazon n'ajoute pas d'algorithme de compensation de mouvement.

C'est donc un affichage de très bonne qualité qui nous sert Amazon, sans aller titiller les meilleurs du genre, donne naissance à un écran équilibré et met en évidence le système d'exploitation intégré au Kindle Fire HD.

Amazon a décidé de modéliser Android 4.0 ICS à sa manière. Comprenez par là que la firme a mis au point un système d’exploitation tourné principalement vers le contenu… son contenu. En tout premier lieu, si vous avez un lecteur Amazon Kindle Reader (ou la première tablette Fire) et, par conséquent, les informations d'identification associées, il vous sera demandé de commander le produit. Pourquoi ? Eh bien, juste pour qu'une image du contenu précédent soit préchargée dans la tablette.
L'expérience Kindle est en réalité étendue sur le Fire HD. Si vous n’aviez qu’un seul lecteur Kindle, vous aurez à la sortie de box un Fire HD avec tous vos livres électroniques accessibles en nuage. Vous êtes libre de les télécharger en permanence sur la tablette.

Amazon Kindle Fire HD

Pas de page d'accueil traditionnelle ici, comme on pourrait s'y attendre sur un système d'exploitation mobile, mais un carrousel alignant les icônes du dernier contenu téléchargé et / ou ouvert. Déroutant mais finalement très pratique pour les utilisateurs qui jonglent toujours entre les mêmes contenus. Vous pouvez accéder à tous les contenus via les onglets situés au-dessus du carrousel et classés par types: Vidéo, Musique, Web, Applications, Livres …

amazon kindle fire hd

Dans chaque onglet se trouve le contenu accessible dans le nuage – vous pouvez acheter du contenu compatible avec l'appareil sur le site et le trouver instantanément sur la tablette en attente de téléchargement – celui qui est écrit dur dans la mémoire de Fire HD et de la boutique associée. L'interface Kindle Fire est conçue pour boire du contenu, gratuit ou payant, mais surtout la deuxième option. Dans cette perspective d'utilisation, il s'agit, avec iOS, de la meilleure interface pour naviguer dans sa consommation multimédia numérique.

Amazon Kindle Fire HD

Le menu des paramètres ne comporte pas d’onglet, vous devez taper la première fois sur l’écran, puis taper un doigt pour faire apparaître la fenêtre des paramètres. Un conseil accessible à tout moment et sur tout type de contenu.

Parlons maintenant des sujets qui gênent ce système d'exploitation. Tout d'abord, les adeptes des outils Google (Gmail, Gtalk, Google+, Drive, Docs …) peuvent passer leur chemin, il est perdu sur ces terres. Amazon n'intègre pas ces outils dans l'interface et encore moins autorise leur téléchargement sur son App-Shop. Ce qui nous amène à ce dernier, le seul intermédiaire possible pour télécharger des applications car, oui, le Google Play Store n'est pas dans le jeu.
Nous pouvons toujours nous consoler en pensant que l'App-Shop contient beaucoup de contenu commun, avec en plus une Amazone qui n'hésite pas à vendre certains des titres phares et récents pour attirer le public.E-Scow (Rayman Jungle Run, qui s’avère à merveille, est à 0,99 euros contre 2,39 euros sur le Play Store par exemple).

Reste toujours un système d’exploitation stable et un produit globalement très réactif, avec toutefois quelques ralentissements sur certaines utilisations (lancement de boutiques, chargement de l’App-Shop, navigation en dehors du jeu). Les amoureux de l'univers Amazon plongeront, les fidèles de l'ouverture fabriqué en Google va probablement fuir ce circuit fermé sur de vastes étendues qui rappellent à certains égards le monde Apple / iOS.

La navigation sur le Web est rapide. Pas forcément les plus efficaces du marché, mais le chargement des pages, comme le zoom sur le contenu ou les pages défilantes, sont parmi les meilleurs du secteur. La lisibilité profite pleinement de la définition de 1280 x 800 pixels sur un écran de 7 pouces. Nous avons connu les mêmes sensations que la tablette Ainol Novo7 Fire. Les textes sont très lisibles, aussi bien en mode portrait qu'en mode paysage.

Amazon Kindle Fire HD

La lecture multimédia est à moitié figue et moitié raisin. Tant que nous conservons le contenu audio-vidéo proposé par les magasins Amazon, films HD jusqu'à 720p, tout va bien. Comme avec un iPad, à partir du moment où l'utilisateur reste sur le chemin tracé, l'expérience multimédia est parfaite. À partir du moment où nous commençons à vouloir intégrer son propre contenu, en particulier pour la vidéo, la question est un peu moins simple.
Le chargement des données est comme sur n'importe quelle tablette Android, pour information. Les vidéos contenues dans .AVI ne sont pas lisibles et le 1080p manque la partie, le processeur TI OMAP 4460 souffrant de "anti-Full HDite" aigu. Dommage, mais le format 720p disponible sur Amazon est suffisant pour une telle taille d'écran, même si nous souhaitons utiliser le Kindle Fire HD comme lecteur multimédia Full HD pour un téléviseur via la prise micro-HDMI.

Amazon Kindle Fire HD

Côté ebook, car c’est la base du développement de la famille Kindle, nous retrouvons tout ce qui fait la force des liseuses d’Amazon. Navigation fluide entre les pages et les ouvrages, largeur de l'offre, signet, dictionnaire intégré, liens vers Wikipedia, taille de la police, couleur de fond … Nous notons également la possibilité d'arrêter une page dans un livre électronique et de continuer au même endroit sur un autre Kindle produit simplement en entrant ses informations d'identification. Cela nécessite d’être connecté pour que les produits puissent effectuer une sauvegarde rapide de la situation.

Le Kindle Kindle Reader consiste en une sortie casque de qualité correcte, offrant une bonne dynamique et un volume sonore acceptable sans distorsion. Les haut-parleurs externes situés aux deux extrémités du shell offrent un niveau d'écoute élevé, même si vous notez une certaine saturation. Une section bien au-dessus de la plupart des produits concurrents, avec un effet stéréo clairement identifiable.

Amazon promet théoriquement une autonomie de 11 heures. Sur le terrain, ce n’est pas si loin de là car si nous tombons sous les 10h, que ce soit en lecture vidéo ou en usage mixte (mail, lecture, jeux, web …), nous dépassons tout, même heureusement de 9h30 dans la plupart des cas. cycles de charge.
De plus, ces derniers sont assez lents, car il faut entre 3h40 et 4h pour charger complètement le Kindle Fire HD à l’aide d’un chargeur USB avec le câble micro-USB. Si jamais vous voulez charger la bête via le port USB de votre ordinateur, bonne chance, vous pourriez passer la journée.





Laisser un commentaire