Jouez et devinez ce que valent ces entreprises – The Motley Fool -Acheter sur Amazon -57 % Réduction





Une fois par trimestre, David Gardner, cofondateur de Motley Fool, s’adonne avec l’un de ses préférés Investisseur briseur de règles fonctions de podcast: le jeu de la capitalisation boursière, dans lequel il tente d'assommer un de ses analystes en leur présentant 10 sociétés du groupe Fool's Supernova l’univers – certains bien connus, d’autres moins – et leur donner pour tâche de fixer les valeurs actuelles de ces entreprises à 20% près.

Cette semaine, son candidat est Aaron Bush, analyste pour plusieurs portefeuilles de Fool et néophyte au match. Mais la dernière recrue a placé la barre haute pour lui: l’analyste senior Emily Flippen a enregistré un nouveau record lors de ses débuts. Bush peut-il faire mieux que Flippen? Pouvez-vous faire mieux que Bush? Nous allons découvrir. Et bien sûr, Bush et Gardner partageront quelques idées de placement qui pourraient vous être utiles.

Pour visionner des épisodes complets de tous les podcasts gratuits de The Motley Fool, visitez notre centre de podcast. Une transcription complète suit la vidéo.

Cette vidéo a été enregistrée le 19 juin 2019.

David Gardner: À la fin de chaque trimestre, de nombreux gestionnaires de fonds s’adonnent à ce qu’on appelle l’habillage des fenêtres, dans lequel, au sein de leurs fonds communs de placement, ils vendent les perdants et achètent les gagnants – afin de montrer publiquement à la fin de ce trimestre. tous les stocks qu'ils ont dans leur fonds, ce qu'ils sont tenus de faire, et ils aiment montrer les gagnants. On ne s'habille pas à Investisseur briseur de règles. Nous ne sommes pas un fonds commun de placement. Pourquoi ferions nous cela?

Que signifie la fin du trimestre pour nous? Cela signifie "Le marché de la capitalisation boursière: épisode 8", à venir.

[…]

Salut! Bienvenue sur le Market Cap Game Show! Je suis David Gardner, animateur de Rule Breaker Investing. Investisseur briseur de règles se produit environ 12 semaines sur 13, mais l’une de ces semaines est notre jeu télévisé. Je suis vraiment heureux cette fois d'être rejoint par un tout nouveau candidat, mon ami Aaron Bush! S'il vous plaît dites bonjour!

Aaron Bush: Bonjour tous le monde! Honoré d'être ici! Merci David!

Gardner: Absolument! Aaron, vous et moi avons travaillé ensemble pendant des années à Règles Breakers, plus récemment à Motley Fool Blast Off. Lancement spectaculaire de ce service, Aaron!

Buisson: Ce n'est pas un mauvais début.

Gardner: Nous avons choisi des actions. Au départ, nous l’avions fait avec Matt Argersinger, puis nous avons ajouté Emily Flippen à notre équipe. Mais nous avons choisi ces actions en décembre de cette année. En gros, où est ce portefeuille de 20 actions et plus pour les membres, six mois plus tard seulement?

Buisson: Nous sommes environ 60% en ce moment.

Gardner: Ce qui est incroyable! Et l'une des entreprises de cette Être mis à feu Le portefeuille sera l’une des 10 valeurs cotées aujourd’hui sur le Market Cap Game Show. Juste un petit coup d'alerte spoiler.

Donc, le jeu télévisé Market Cap. J'espère que beaucoup d'entre vous en ont écouté au moins un. Mais nous avons toujours de nouveaux auditeurs chaque trimestre. Donc, je pense que la première chose, Aaron, est que nous devrions définir brièvement "capitalisation boursière". Pourriez-vous définir "capitalisation boursière"?

Buisson: Sûr. La capitalisation boursière est la taille d'une entreprise. C'est la taille du nombre d'actions, multiplié par le prix de l'action. En fin de compte, cela conduit à une entreprise comme Facebook être 500 milliards de dollars. C'est à peu près leur capitalisation boursière, je pense. C'est à peu près la taille, et son prix est basé sur les flux de trésorerie futurs, les attentes futures, etc.

Gardner: C'est vrai. Ainsi, tous les cours des actions sont fixés chaque jour, même lorsque nous parlons et que vous nous écoutez. Si le marché boursier est ouvert, les gens se serrent la main, un acheteur lui serre la main en disant que quelqu'un est entré, quelqu'un est sorti, à ce prix. Ce prix, multiplié par le nombre total d’actions pour cette société, est l’étiquette de prix pour cette société. Aaron, vous avez donné un bon exemple de Facebook. Prenons un autre exemple, l'exemple traditionnel que nous utilisons pour le Market Cap Game Show. Quelle est la compagnie?

Buisson: Je crois que c'est Etsy.

Gardner: Vous avez absolument raison. Etsy, Aaron, 120 millions d'actions en circulation pour Etsy, le titre récemment à 66,95 $ alors que nous enregistrons – 120 millions de fois, 66,95 $, c'est quoi?

Buisson: De mémoire: 8,05 milliards de dollars [editor’s note: $8.034 billion].

Gardner: Merci beaucoup pour cela, en prenant une deuxième décimale. Tellement stupide de ta part. Alors, oui, c'est comme ça que ça marche. Maintenant, si vous êtes nouveau, vous savez pourquoi la capitalisation boursière est importante: cela vous donne une idée rapide de la taille de ces sociétés. Si une entreprise a un prix de 100 milliards de dollars, c'est beaucoup plus gros qu'une entreprise de 10 milliards de dollars. Parfois, si nous les aimons vraiment tous les deux, nous commençons à penser que nous devrions peut-être recommander ou acheter la plus petite entreprise car elle a peut-être plus de chances de doubler ou de tripler de 10 milliards de dollars à 100 milliards de dollars. Mais la vérité est que, comme vous le savez très bien, Aaron, nous avons des entreprises de toutes tailles. Ce n'est pas vraiment ce que la capitalisation boursière est aujourd'hui. C'est là où nous pensons que cela pourrait aller un jour.

Buisson: Ouais. La plupart des gens, lorsqu'ils achètent des actions, se concentrent beaucoup sur le prix.

Gardner: Le prix par action.

Buisson: Oui, le prix par action, pas le prix de la société totale. Et c'est juste en arrière, David. C'est à l'envers.

Gardner: Il est. Je pense que c'est parce que les gens n'ont jamais appris la capitalisation boursière. Ils n'avaient pas de jeu télévisé où ils pourraient grandir autour du feu, appelant la famille et tous les cousins ​​à l'intérieur, des générations entières assis autour du feu écoutant le Market Cap Game Show.

Buisson: Est-ce que c'est comme ça chez toi, David?

Gardner: [laughs] Je l’imagine toujours d’une manière très normande, comme Rockwell, pas seulement pour moi et mon foyer, Aaron, mais pour vous et votre foyer élargi, ainsi que pour tout le monde. C'est comme ça que je vois les choses. Peut-être que je n'ai pas raison.

Buisson: C'est tout à fait le rêve. [laughs]

Gardner: [laughs] Alors, Aaron, bien sûr, je veux me lancer directement dans le jeu. Mais comme à mon habitude, je suis retourné et j'ai écouté le dernier épisode, l'épisode 7 du Market Cap Game Show. Et je voulais seulement réfléchir avec humour – avec Emily, dans ce cas-ci – à la façon dont je menais le début de la série.

Je parlais du battage publicitaire autour des introductions en bourse en 2019. "Battage publicitaire" est un terme neutre pour moi; Je ne suis pas cynique. Cela suscite beaucoup d'enthousiasme et certains d'entre eux ont été d'excellents PAPE. Lyft récemment rendu public lorsque nous avons enregistré en mars 2019. Je parlais de la façon dont Uber [Technologies] (NYSE: UBER) sortirait et viendrait en public quelque part autour de 100 milliards de dollars. Et je disais que je ne recommanderais probablement pas cette action, car elle représente déjà 100 milliards de dollars. À quelle hauteur Uber pourrait-il aller? Le 23 mai 2018 [editor’s note: it was 2019], pour Règles Breakers – nous ne donnons généralement pas de nouvelles recommandations de service, mais à cette exception près, je ferai une exception – le 23 mai, Uber était mon nouveau choix pour Disjoncteurs de règles Motley Fool. C'était il y a seulement quelques semaines. J'avais oublié que je participais à ce jeu il y a trois mois.

Buisson: Qu'est-ce qui vous a fait changer d'avis?

Gardner: Je pense que c’est précisément, Aaron, que l’introduction en bourse est sortie et que Lyft en est tombé, Uber est donc sorti de la barrière avec une introduction en bourse vraiment excitée et excitée. En fait, beaucoup d'histoires – vous vous en souviendrez, il n'y a pas si longtemps, les gens disaient que c'était un premier appel public à l'épargne échoué, cela ne s'est pas si bien déroulé. Alors, il a commencé à tomber. En fait, Uber, aujourd'hui, le stock est à 44 $ par action. Encore une fois, certaines personnes qui ne connaissent pas la capitalisation boursière pensent que c'est la valeur de l'entreprise. Mais vous et moi savons, et nous savons tous, comme nous venons de le définir, que 44 dollars par action ne représentent que le prix par action. Mais si vous multipliez cela par le nombre d'actions Uber, vous obtiendrez la capitalisation boursière d'Uber, qui est à peu près …?

Buisson: [It’s] 75 milliards de dollars.

Gardner: C'est exactement ça! Bien joué! 75 milliards de dollars. Donc, déjà, Uber est au prix de 25 milliards de dollars et moins que les attentes initiales. Alors ça a commencé à faire que le contrarian en moi commence à se lever un peu et à rugir. Les gens pensent qu'Uber ne va jamais faire de l'argent, ce n'est pas une bonne compagnie, ce genre de choses. Alors je me suis dit: "Je pense qu'Uber va être dans les parages." [snaps] Ça passe [snaps] le test instantané, que j'ai fait il y a quelques semaines lors de la série, en sélectionnant des actions; Uber passe clairement, pour moi, le test instantané. C'est pourquoi je le recommande. Je suis heureux de dire que nous l'avons choisi à 40,47 $, Aaron. C'est 44 $ aujourd'hui, donc c'est près de 10%. Battre le marché jusqu'à présent. Nous verrons.

Buisson: Jusqu'ici tout va bien!

Gardner: Possédez-vous Uber?

Buisson: Non.

Gardner: Souhaitez-vous jamais l'acheter?

Buisson: Je suis ouvert à cela. Comme vous, j’ai reconnu que c’était déjà une grande entreprise. De plus, bien sûr, les entreprises changent, grandissent, s'améliorent, mais je ne vois que l'argent dépensé par Uber, mais cela me fait un peu saigner des yeux.

Gardner: Compris.

Buisson: Je suis ouvert à cela, mais je pense que j'aime un peu plus les autres choses.

Gardner: Pas le haut de votre liste de surveillance.

Buisson: Pas le top.

Gardner: Eh bien, peut-être que certaines des 10 actions présentées dans ce Market Cap Game Show pourraient ne pas être uniquement sur votre liste de surveillance, mais également dans votre portefeuille. Nous verrons, Aaron. Je veux d’abord quelques règles de base. Aaron n'a aucune idée des actions que j'ai choisies. Il est resté dans la cabine insonorisée tout le temps. C'est une surprise pour lui. Aaron, est-il juste de dire que tu es un peu nerveux?

Buisson: Vous connaissez ce sentiment lorsque votre professeur vous interroge devant la classe, vous êtes un peu anxieux? Maintenant, imaginez que votre cofondateur, votre mentor – votre patron, d’une certaine manière – vous interroge devant des milliers de personnes. C'est un peu comme ça. Mais aussi, nous parlons d'actions et d'investissements. J'adore sortir avec toi, David!

Gardner: Je vous remercie!

Buisson: Donc, les avantages l'emportent nettement sur les inconvénients.

Gardner: C'est vraiment bien mis! Et tu as grandi avec ça, Aaron. Peu de gens sont mieux placés que vous pour réussir. Nous sommes conscients qu'il ne s'agit que d'une taille d'échantillon, 10 actions. Vous ne travaillez même pas activement sur Règles Breakers plus, ou Conseiller en actions. Vous avez d'autres appels ici à The Fool. Vous voyez donc un univers boursier que vous ne surveillez pas tous les jours pour un salaire complet, un salaire, ici chez The Fool.

Buisson: Quelque peu. Combien d'actions sont dans le Supernova univers en ce moment?

Gardner: Deux cent trente-huit, bien que cela inclue quelques doubles, comme[[[[Alphabetde]Google A et Google B (NASDAQ: GOOGL) (NASDAQ: GOOG), Under Armour A et Under Armour B. Suivi des stocks.

Buisson: Donc, cela représente au moins 4% de cet univers?

Gardner: Oui. Est-ce que c'est quelque peu aléatoire? Je suis un peu aléatoire dans l'univers, mais je vais généralement privilégier les entreprises dont il est au moins intéressant de parler. Je ne vais pas prendre une obscure petite biotechnologie que nous devrions expliquer aux gens, à moins que je ne la randomise et que je décide de l'inclure cette fois-ci. Nous devrons voir.

Buisson: Eh bien, j'ai hâte de voir ce que vous me lancerez. Espérons que je ne me gêne pas trop!

Gardner: Donc, règle de base n ° 1, Aaron, vous n'avez aucune idée de ce qui va arriver. Dieu te bénisse!

Règle fondamentale n ° 2, alors qu'Aaron pourrait penser que c'est à propos de lui, et je pourrais penser que c'est à propos de moi, et nous nous parlons juste en studio, non! C'est faux. C'est à propos de toi! Règle de base n ° 2, vous jouez au jeu avec nous. Je m'arrête toujours, je vous laisse un moment pour réfléchir à votre chiffre, et vous allez jouer contre Aaron. En fait, allons-y et balançons les hashtags dans la semaine à venir: #IBeatAaron, #ILostToAaron, #ITiedAaron. Dites-nous comment vous allez. Nous jouons à ce jeu pour vous; Aaron est juste une feuille et je ne suis que l'animateur de lecteur de carte vide.

Enfin, règle de base n ° 3, nous acceptons les réponses dans une fourchette de 20% supérieure et inférieure à la capitalisation boursière réelle. Un peu plus tôt, Aaron, vous nous avez appris quelques calculs. Vous avez dit Etsy était 8 milliards de dollars: Vingt pour cent de plus que cela est 1,6 milliard de dollars, [so] 9,6 milliards de dollars à 6,4 milliards de dollars, c'est la fourchette. [And] 6,4 milliards à 9,6 milliards de dollars serait tout à fait correct, devinant la capitalisation boursière d'Etsy, qui ne fera pas partie des 10 actions. C'est une sorte de Valhalla, où c'est l'éternel exemple que nous utiliserons au début de chaque spectacle. Pas de gimme pour toi, Aaron!

Buisson: C'est juste!

Gardner: [laughs] Donc, je pense que nous avons les trois règles de base définies. Il est temps de jouer au Market Cap Game Show (TM).

[music]

Donc, Aaron, une de mes choses préférées à propos de toi – j'aime beaucoup à ton sujet, vraiment – mais une de mes choses préférées est que je me souviens de t'avoir parlé de ton dortoir universitaire via Skype à l'époque, je ne fais que discuter.

Buisson: Je me souviens que. C'était amusant!

Gardner: C'était! Vous étiez étudiant de première année à l'Université du Texas.

Buisson: Oui.

Gardner: Je me souviens que tu as grandi avec le Motley Fool. Votre mère en particulier était un membre de longue date – est, je l’espère, toujours un membre de longue date.

Buisson: Est toujours, absolument!

Gardner: Vous avez interné avec nous quand vous étiez plus jeune. Et j'étais là, en train de vous parler depuis votre dortoir, Université du Texas. Dans un an ou deux, où étiez-vous?

Buisson: J'étais là avec toi, David. Ici au QG Fool.

Gardner: C'est vrai! Vous avez en fait décidé – quelle était votre pensée à l'époque? Vous avez décidé: "Je vais quitter le Texas. Je vais simplement aller travailler pour The Fool."

Buisson: Eh bien, je savais déjà en grande partie ce que je voulais faire. Ayant été à l’école pendant un petit moment, je savais que j’avais une meilleure idée de ce que je pouvais sortir de l’école et de ce que je pouvais apprendre de ce que je voulais faire. Prenez cela, prenez les éléments financiers de celui-ci. Et je viens de me rendre compte que la plupart des gens, quand ils songent à abandonner, ont souvent tendance à penser au risque. Dans mon esprit, il aurait été plus risqué de ne pas saisir l'occasion qui se présentait à moi, où au lieu de devoir payer les études, je suis payé; où plan B, le retour à l’école, a toujours été là tout le temps. Alors j'ai pensé, hé, voyons comment ça se passe. Je peux toujours y retourner.

Mais je me sens bien, le Motley Fool est un endroit génial avec des gens formidables, je peux faire ce que j'aime faire et, espérons-le, m'améliorer. Jusqu'ici, ça marche, et je suis vraiment content que ça le soit.

Gardner: Ce fut notre bonne fortune. Maintenant, évidemment, c'est un choix qui ne convient pas à tout le monde. Je sais qu'il y a probablement des parents, encore une fois, au coin du feu avec des générations entières à l'écoute de ce jeu télévisé, à la manière de Norman Rockwell. Et ils disent: "S'il te plaît, Aaron, ne dis pas à mon fils ou à ma fille de quitter le collège!"

Buisson: C'est vrai. La clé du décrochage consiste à passer à quelque chose de mieux. Ne pas abandonner pour le plaisir de décrocher. Ayez une idée claire de ce que vous allez faire ensuite.

Gardner: C'est génial! À présent, comme nous le faisons habituellement au Fool, les chiffres – je pense que c’est assez convaincant de nos jours avec des frais de scolarité aussi élevés au collège et une grande dette d’étudiants, qui est devenue une crise sociale – vous commencez à les calculer "Au lieu d'avoir payé ces frais de scolarité, si j'avais investi cela, puis laissé ce composé au fil du temps …": Ça peut être assez dur.

Buisson: Absolument, 100%! Je sais que j'ai dit cela devant le public que nous avions au Fool Fest, notre grand événement où de nombreux membres viennent se joindre à nous.

Gardner: Il y a juste quelques semaines.

Buisson: J'ai dit que je pense que Higher ed est le prochain court métrage. Je pense que c'est vrai. Cela prendra peut-être un peu de temps avant que cela se concrétise, mais je pense absolument que le coût de l’université et le fardeau de la dette qu’il impose à toute une génération à l’heure actuelle – il va falloir que quelque chose casse à un moment donné et nous arriverons avec de meilleures solutions en tant que société. Je crois que. Je suis optimiste à ce sujet.

Gardner: J'ai apprécié la conversation. On me rappelle presque que nous jouons à un jeu, n'est-ce pas?

Buisson: Oui.

Gardner: Nous sommes en train de jouer à un jeu. Il est logique d’avoir eu cette conversation puisque la société n ° 1 est 2U (NASDAQ: TWOU), ticker TWOU. C’est une société qui parle de Fool Fest, où le PDG, Chip Paucek, était l’un de nos invités au Fool Fest il ya quelques semaines. 2U est une entreprise qui permet aux gens d'apprendre à distance, de participer via des postes distants à des cours et d'obtenir des diplômes. Plus axé sur les diplômés que sur les étudiants de premier cycle. Une entreprise qui a brisé les règles ces deux dernières années.

Si les choses changent, si tout d'un coup les frais de scolarité sont trop élevés, peut-être que 2U est positionné, avec quelques options, pour commencer à prendre une partie de cette affaire et à éduquer les gens à un tarif moins cher en utilisant Internet. Chip, le PDG, serait le premier à dire que ce n'est pas prévu. Je lui ai demandé, et il a dit que ce n'était pas le plan. Cela ne ferait pas en sorte que ses partenaires – certaines universités réputées comme l'Université de Caroline du Nord, ou Berkeley, Georgetown – ne seraient pas très heureux de cela. Mais penser à voix haute, cela semble au moins une possibilité.

Aaron Bush, je sais que tu y penses déjà. Quelle est la capitalisation boursière de 2U? Je vais donner à nos auditeurs à la maison, autour du foyer familial, une petite pause pour réfléchir à la capitalisation boursière de 2U. D'accord, cette seconde est maintenant terminée. Aaron, à moins de 20% dans les deux cas, quelle est la capitalisation boursière de 2U?

Buisson: [It’s] 2,2 milliards de dollars.

[ding]

Gardner: Hou la la! C'était vraiment bon! La réponse à l'heure actuelle est de 2,4 milliards de dollars. Tu étais vraiment très proche. Joueurs à domicile, si vous aviez entre 1,9 et 2,9 milliards de dollars, allez-y et donnez-vous une étoile, un chèque. Comptez le comme un célibataire. Vous êtes sur la base. Aaron, tu es sur la base. Votre tout premier stock de jeu télévisé Market Cap!

Buisson: J'ai eu un coup!

Gardner: Tu es 1 pour 1, bébé! Vous frappez mille.

Buisson: Je pourrais terminer ici et appeler cela une moyenne au bâton parfaite. Mais je suis dans l'amour du jeu.

Gardner: Avez-vous des idées sur 2U?

Buisson: Ils me rappellent en quelque sorte Zillow [Group] (NASDAQ: Z) (NASDAQ: ZG) dans un sens que je pense qu'ils appartiennent à la catégorie dans laquelle ils se trouvent, en grande partie. Lorsqu'une université veut optimiser la formation à distance pour les diplômes de maîtrise et autres, il est donc tout à fait logique pour elle de s'associer à 2U. [which] a fait ses preuves en matière de déchargement d’une grande partie du lourd fardeau technique et opérationnel. Pour les écoles qui envisagent de le faire, et je pense que de plus en plus d’écoles recherchent des programmes plus flexibles, 2U est vraiment bien placé. Je pense que cela ressemble à Zillow en ce sens que, de la même manière que beaucoup d'écoles comptent sur 2U, beaucoup d'agents immobiliers comptent sur Zillow pour attirer l'attention, ont des options pour les consommateurs qui cherchent à acheter ou à vendre une maison.

Ce que j'aime chez Zillow et que je ne vois pas dans 2U pour le moment, c’est que Zillow reconnaît l’orientation de l’avenir. Le PDG Rich Barton est de retour. Il va changer Zillow.

Gardner: Ils commencent à acheter des propriétés maintenant.

Buisson: Droite. Je pense que l'avenir de l'immobilier réside dans le fait que davantage de plates-formes technologiques serviront d'intermédiaires pour les transactions. Je ne veux pas trop m'éloigner de la grille ici, mais au lieu de recevoir des offres de différentes personnes, vous obtiendrez également votre offre de Zillow, mais celle d'Opendoor. Ils prennent les mesures nécessaires pour changer l'avenir. 2U, je ne les vois pas faire ces pas pour aller vers l'avenir.

Gardner: Ils sont associés au statu quo. C'est une grosse industrie.

Buisson: C'est le cas et cela existe depuis des centaines d'années. Des marques comme Harvard et Yale –

Gardner: Hook 'em Horns, Université du Texas.

Buisson: Oui, UT. Ces marques existent depuis plus longtemps que la plupart des entreprises. Donc, je comprends tout à fait pourquoi ils veulent soutenir le statu quo; leur entreprise est soutenue par elle. Mais je ne suis pas sûr que ce soit l'avenir, si vous recherchez réellement une croissance transformationnelle. Mais on verra. C'est un marché énorme. Des tonnes de gens vont aller à l'école de toute façon. J'espère qu'il peut y avoir plus d'un gagnant ici.

Gardner: Avant de passer au stock n ° 2, j'ai d'abord choisi 2U en Règles Breakers en 2016. Il a augmenté de 7% depuis lors, ce qui pourrait bien paraître; Le problème, c'est que le marché a augmenté de 43% depuis lors. 2U avait plus que doublé au cours de cette première année ou deux. C'était un gagnant fort. Mais il s'est vraiment vendu. Il a été réduit de moitié au cours de la dernière année. Nous devrons voir – une entreprise très intéressante à venir.

Entreprise n ° 2. Quand je pense à tous les débuts d'Internet et à la notoriété de ceux-ci aujourd'hui, ceux qui ont survécu – par exemple, vous avez peut-être entendu parler de Amazone.

Buisson: Oui.

Gardner: Jeff Bezos a fondé Amazon.com. Vous connaissez cette entreprise?

Buisson: Je suis familier.

Gardner: En quelle année es-tu né?

Buisson: Je suis né en 94, à la fin de 94.

Gardner: C'est génial! Je veux dire, c'est à peu près au moment où Bezos a lancé la société. Vous avez presque l'âge d'Amazon!

Buisson: Je suis! Je pense que The Fool est également à proximité, si je ne me trompe pas.

Gardner: Nous sommes, juillet 1993 – un bulletin d’information destiné aux amis de nos parents. Nous avons lancé AOL en août 1994. À l'époque, une autre société était perçue comme un marché encore plus important qu'Amazon depuis quelques années. Nous avons même, je pense, à différents moments, pensés par Rule Breakers: "Cette société a un meilleur modèle. Elles sont plus grandes qu'Amazon." Plus tard, ils ont commencé à bercer Pay Pal, qui était le moyen de payer les marchandises sur la plate-forme de cette société. La société est eBay (NASDAQ: EBAY), EBAY. Et pourtant, quand je pense aux entreprises qui existent encore aujourd'hui et qui sont encore assez grandes, il est étonnant de constater à quel point eBay semble hors de la réserve, dans la conversation mondiale sur le commerce électronique, etc.

Donc, oui, eBay, il est toujours là. C'est toujours rentable. C'est prospère. C'est assez gros aujourd'hui. Je suis sur la page Wikipedia en ce moment pour eBay. Bien sûr, les pages Wikipedia peuvent changer. Par le temps, cher auditeur, vous regardez ceci, cela pourrait avoir changé. Mais pour l'instant, il s'agit d'une ligne dans le premier paragraphe de la page eBay de Wikipedia. Voici ce que je cite: "eBay est une entreprise de plusieurs milliards de dollars qui opère dans environ 30 pays en 2011". Hou la la!

Donc, il y a huit ans, ils étaient dans environ 30 pays. C’est la page Wikipedia actuelle qui indique où se trouve eBay dans le monde à partir de 2011.

Buisson: Quelqu'un doit mettre à jour cela.

Gardner: Je suis d'accord. Nos auditeurs sont intelligents. Je ne serais pas surpris si nous agissions ainsi. Beaucoup de gens ne savent pas que Devin Wenig est le PDG d'eBay aujourd'hui. Beaucoup de gens pensent encore peut-être à Meg Whitman, ou à Pierre Omidyar, qui a essentiellement fondé cette société – en passant, AuctionWeb, et la date était le 3 septembre 1995. Wow! Ils nous ont assez matraqués, parce que le Motley Fool a une capitalisation boursière inférieure à un milliard de dollars. Cette société, indice, sans grande alerte au spoiler, a une capitalisation boursière supérieure à 1 milliard de dollars. Ils ont commencé après nous. Ils nous ont écrasés du point de vue de la taille.

Aaron et mes joueurs chez moi, à moins de 20%, quelle est la capitalisation boursière actuelle d’eBay?

Buisson: [It’s] 25 milliards de dollars.

[buzz]

Gardner: Non, pas trop loin, mais trop loin pour que je puisse vous donner une réponse correcte. Maintenant, je connais un grand nombre de nos auditeurs qui sont plus intelligents que nous ne l’avons probablement compris, Aaron, et vous n’êtes pas si loin. Cela me fait un peu mal de ne pas pouvoir vous donner ceci. Mais la capitalisation boursière d’eBay est aujourd’hui de 35 milliards de dollars. Au bas de la liste, chers joueurs, si vous avez dit 28 $ [billion] ou plus élevé, et à l'extrémité supérieure, si vous avez dit 42 $ [billion] ou moins – 28 $ [billion] à 42 $ [billion]. C'est des maths simples, non? Vingt pour cent des 35 c'est seulement 7 ans. En tant que fan de football, je sais que: sept, 14, 21, 28, 35. Donc 28 $ [billion] à 42 $ [billion], réponse correcte pour eBay. Pas très loin, Aaron!

Buisson: C'est une déception. En fait, je n'ai jamais rien acheté sur eBay, alors je me basais sur l'expérience personnelle de "beaucoup de gens pourraient être comme moi". Mais je suppose qu'il y a des gens qui aiment eBay un peu plus que moi.

Gardner: [laughs] N'est-ce pas incroyable? La société vaut 35 milliards de dollars. Je ne pense pas que eBay obtienne le respect ou attire l'attention des entreprises sur un tiers de sa taille.

Buisson: eBay possède également d'autres objets.

Gardner: StubHub.

Buisson: Oui, ils possèdent StubHub. Et ils ont aussi une grande entreprise de petites annonces, qui est plus grande, je pense, en dehors des États-Unis qu'aux États-Unis. Mais oui, sans assembler ces choses ensemble … les accessoires de ceux qui se trouvent là-bas ont bien fait les choses.

Gardner: Cela a commencé avec Beanie Babies à l'époque. Dans Conseiller en actions Motley Fool En 2002, j'avais initialement recommandé PayPal, puis eBay l'a acheté intégralement quelques années plus tard. Puis, plus tard, eBay a retourné PayPal. Aujourd'hui, c'est une société florissante. Je ne sais pas exactement quelle est la capitalisation boursière de PayPal aujourd'hui.

Buisson: Partons avec 145 milliards de dollars.

Gardner: Hou la la! Aaron, gentil! Ce ne sera pas l’une des sociétés de ce Market Cap Game Show, mais impressionnant. Intéressant, n'est-ce pas, de penser que c'est cinq fois la capitalisation boursière d'eBay aujourd'hui? PayPal, qui était un débutant dans la journée. Quoi qu'il en soit, fascinant couple d'entreprises. Les deux gagnants à acheter et à conserver. En fait, au cours des cinq dernières années, le stock d’eBay a augmenté de 90%; marché en hausse de 45%. eBay a doublé le marché des actionnaires patients au cours de ces cinq dernières années.

Compagnie n ° 3. Maintenant, Aaron, j'ai mentionné plus tôt que l'un des 20 plus Être mis à feu stocks est en vedette dans ce jeu télévisé Market Cap. Je pense donc que vous êtes probablement un avertisseur pour cela. Non seulement cela, mais celui-ci est venu la dernière fois avec Emily. Et, en effet, il y a un an dans l'émission avec Matt Argersinger, je lui ai posé des questions sur cette société. il s'est trompé. Emily a eu raison. Je vais prédire, Aaron, que vous vous en sortez bien. Avez-vous déjà utilisé Tinder?

Buisson: En fait je n'ai pas, non.

Gardner: Vous n'avez jamais utilisé Tinder?

Buisson: Je n'ai jamais utilisé un Groupe de match (NASDAQ: MTCH) produit.

Gardner: Incroyable! Pour moi, toute personne de moins de 30 ans a probablement au moins balayé la gauche ou la droite à un moment donné.

Buisson: Je pense que c'est vrai, à peu près.

Gardner: À part toi!

Buisson: Je veux dire, je suppose que je n'ai tout simplement pas eu de problèmes là-bas. [laughs]

Gardner: [laughs] Eh bien, ce n'est même pas nécessairement des problèmes. C’est la troisième façon pour les gens de rencontrer leur conjoint ou leur partenaire dans le monde. Je crois, Aaron, que tu as une petite amie.

Buisson: Je fais!

Gardner: Bien, vous n'avez donc pas besoin du support en ligne.

Buisson: Je ne pense pas qu'elle approuverait cette étude de marché.

Gardner: [laughs] J'apprécie ça. Et je dirai aussi que je n'ai jamais utilisé un produit Match.com ou Tinder moi-même. Mais, en effet, Match Group a été un stock merveilleux. C'est un gagnant. Et quiconque a écouté Investisseur briseur de règles m'a probablement entendu parler pendant des mois et des années. C’est l’un de ceux sur lesquels nous revenons sans cesse, car il réussit très bien le test instantané. C’est une de ces entreprises que nous pourrions toutes posséder et faire très bien au cours des 10, 20 prochaines années. Il suffit d'acheter et de garder, et de regarder ce gagnant mondial prospérer.

Aaron et les joueurs à domicile, à moins de 20%, quelle est la capitalisation boursière de Match Group, MTCH?

Buisson: Allons avec 20 milliards de dollars.

[dwoing]

Buisson: J'ai eu une mort? C'est génial!

Gardner: Ce n'est que la deuxième fois que cela se produit sur cette émission. Bien joué, Aaron! Oui, c'est l'effet sonore rarement utilisé lorsqu'un de mes joueurs – Emily l'a déjà fait une fois – réussit parfaitement. Oui, c'est vrai, Aaron, et chez nous, la capitalisation boursière de Match Group est de 20 milliards de dollars aujourd'hui. Cela signifie que si vous avez dit entre 16 $ [billion] au bas de gamme à 24 $ [billion] dans le haut de gamme, vous avez bien compris. Matt, il y a un an, a dit 8 $ [billion]. C'était sa supposition. C'était en fait 12 $ [billion], alors il s'est trompé.

Mais réfléchis à ça. C'était 12 $ [billion] il y a un an. Maintenant, c'est 20 milliards de dollars aujourd'hui. C'est environ 70% au cours de la dernière année. Cela a été un surperformer remarquable. Il est naturel que certaines personnes pensent: "Eh bien, peut-être est-ce dû à une pause. La course a été longue." Même avant de questionner Matt avec cela il y a un an – nous l'avions choisi il y a plusieurs années – c'est un multibagger pour Conseiller en actions membres.

Aaron, quelle est notre attitude générale en ce qui concerne la direction des actions? Regardons-nous en arrière?

Buisson: Non, nous ne regardons pas en arrière, David. Nous attendons!

Gardner: Parce que c'est tout ce qui compte ensuite, non? Qu'est-ce qui va se passer ensuite?

Buisson: Ouais. Les plafonds de marché sont basés sur l'avenir en soi. Il s'agit de la performance future.

Gardner: Vous avez absolument raison! Donc ça Être mis à feu stock a été un grand gagnant. Global, Être mis à feu, ça a été un plaisir de travailler dessus avec vous, Aaron!

Buisson: Absolument! Le match a aidé cela.

Gardner: Oui, Match a aidé. Le marché depuis décembre a d'ailleurs progressé de 16%. Alors, je fais la promotion Motley Fool Blast Offet pourtant, nous ne le vendons même pas pour le moment. Ce n'est pas sur l'offre. Personne ne peut rejoindre. Je pense que ça va revenir en août. Je vérifiais avec l'équipe aujourd'hui. Je suppose que nous faisons de la publicité dans deux mois, ce qui n’est vraiment pas le cas lorsque vous souhaitez acheter vos publicités.

Buisson: Restez à l'écoute pendant deux mois!

Gardner: À quand remonte la dernière fois que vous avez passé du temps dans un lit d'hôpital ou une table d'opération?

Buisson: Ça fait vraiment longtemps!

Gardner: Vous n’avez peut-être jamais vraiment passé du temps là-bas. J'ai, de temps en temps. Notre prochaine entreprise, ticker HRC, Holdings Hill-Rom (NYSE: HRC), est le leader mondial des lits d’hôpitaux de haute technologie. Je le sais, au moins un membre plus âgé de ma famille a récemment emménagé dans l'un de ces lits, beaucoup plus faciles à monter et à descendre. En vieillissant, il est plus facile d'entrer et de sortir. Hill-Rom est le leader dans ce domaine; ainsi que des tables chirurgicales et autres choses autour de l'hôpital et du mobilier.

Au fait, Aaron, vous me semblez un peu vide, et j'aime bien mes concurrents.

Buisson: Non, j'ai des pensées.

Gardner: [laughs] Je me demande, Aaron, si l’une de ces idées est que cette société a été séparée de sa société mère, Industries Hillenbrand, En 2008.

Buisson: Ce n’était pas une de mes pensées, mais c’est une bonne.

Gardner: C'est une histoire amusante, mais c'est une entreprise de longue date. Hillenbrand s'est distingué, je pense que cela aurait même été mentionné dans le livre de Peter Lynch One Up sur Wall Street, parce que cela fait des cercueils funéraires. Cette partie de l'entreprise, qui est une entreprise de longue date et très performante – des entreprises proches de la mort, Wall Street ne les favorise généralement pas. Ce n'est pas sexy de parler. Mais souvent, c’est ce qui fait que les actions lentes et assoupies telles que Hillenbrand Industries surperforment au fil du temps.

Maintenant, Hill-Rom a été séparée de Hillenbrand et est une entreprise de mobilier hospitalier. Avant de vous demander la capitalisation boursière, Aaron, vous semblez avoir une pensée à partager.

Buisson: Je rassemble juste certaines de ces choses que vous jetez. C'est une retombée, ce qui signifie probablement que sa taille est un peu plus petite. Le nom Hill-Rom ne me semble pas être une nouvelle société branchée et branchée; ils existent depuis un moment. Mais ils ne sont pas non plus assez connus pour être immensément populaires. Donc, je pense à une gamme dans laquelle un spin-off qui existe depuis un moment et qui n’est pas immensément populaire se tiendrait.

Gardner: Je veux dire, je ne peux pas du tout tendre la main ici, mais j'aime en général comment vous pensez à cela. J'aime la logique.

Buisson: Je vous remercie! Cela ne compte que si je le fais bien, cependant.

Gardner: D'accord. Une dernière pensée que j’ajouterai est qu’il s’agissait d’une recommandation récemment Conseiller en actions Motley Fool. Eh bien, c'était en novembre dernier, cela fait donc quelques mois. Certains de nos auditeurs possèdent probablement le symbole HRC, Hill-Rom Holdings.

Aaron et les joueurs à domicile, quelle est la capitalisation boursière de Hill-Rom Holdings, à 20% dans un sens ou dans l'autre?

Buisson: Oh mec! 7 milliards de dollars.

[ding]

Gardner: Wow, nous avons presque eu le son rare de double-répétition pour la perfection. Aaron, c'est 7,1 milliards de dollars.

Buisson: Es-tu sérieux?

Gardner: Je suis mort sérieux!

Buisson: Allons-y!

Gardner: Joueurs à la maison, si vous avez dit entre 5,77 $ [billion] à 8,5 milliards de dollars, donnez-vous une note dans la colonne plus. Oui. Nous y voilà: Hill-Rom Holdings, une à examiner peut-être.

Buisson: Je suis choqué maintenant!

Gardner: Aaron, vous êtes non seulement sous le choc, mais vous frappez 0,750, ce qui est un bon début pour une recrue dans le Market Cap Game Show.

Buisson: Je vous remercie!

Gardner: Très bien, la société n ° 5. Retour à l'un de mes sites Web préférés – oui, sur ma liste des 100 sites Web les plus importants, Wikipedia, définitivement le top 10, possible dans le top cinq: Wikipedia dit de cette société qu'elle propose le plus large gamme de produits de référence mondiaux pour toutes les principales classes d'actifs en fonction des taux d'intérêt, des indices boursiers, des devises, de l'énergie, des produits agricoles et des métaux. On dit ensuite que cela a été décrit par L'économiste comme "le plus grand échange financier dont vous n'avez jamais entendu parler". La société est Groupe CME (NASDAQ: CME); CME, shorthand for the Chicago Mercantile Exchange. This is a global leader in derivatives, options, and futures. The ticker symbol of CME Group is, logically enough, CME.

Aaron, have you ever traded an option?

Bush: I have, yes.

Gardner: I have not. Qu'est-ce que tu as fait?

Bush: When I was just learning about options, I sold a put on NVIDIA, which essentially just means that you receive income up front for the option to buy a stock at a potentially lower price down the road. I was just learning, so I wasn't putting too much time into it.

Gardner: It was a lark. You were a kid.

Bush: But the thing is, NVIDIA's stock went down, I got put the shares, and then I sold out. And NVIDIA has been a 10-bagger since then.

Gardner: I see!

Bush: So, I have used options. I got my little bit of income up front. But ultimately, I still made the wrong call there.

Gardner: Understood. Well, this has been a wonderful performer, first picked in Conseiller en actions Motley Fool. I picked it in August of 2017, so coming up on the second anniversary. This may help, this may be a minor spoiler, I don't know: It's up 49% from that day. The market's up 16% over that time.

Aaron, players at home, what is the market cap within 20% either way of CME Group?

Bush: CME is big. I think it's the biggest exchange business in the Supernova univers. I'm going to go $70 billion.

[dwoing]

Gardner: Yes, that sound means that Aaron nailed it right on once again! Wow, the legend is starting to grow! Aaron Bush!

Bush: Let's hope that the second half lives up to the first half!

Gardner: Incredible!

Bush: I'm starting to freak myself out here.

Gardner: It's got to be slightly helpful when the actual fact, which is $70 [billion], is a round number. You were probably not gonna say $71 [billion] or $69 [billion]. You were spitballing a little bit.

Bush: A big market cap gives you a larger room for error.

Gardner: C'est vrai. So, players at home, if you said from $56 billion to $84 billion, give yourself, along with Aaron, a big plus mark. Aaron, you are now 4 for 5 as we finish the first half of the Market Cap Game Show. I look forward to see if you and your competitors at home can keep the music going.

All right, Company No. 6. This is a brand that was initially aimed, clearly, at women, and succeeded so well that as the company grew, the brand began to extend to men. It is an apparel brand. If you are somebody who knows or loves yoga, you may or may not love lululemon [athletica] (NASDAQ: LULU), but I know you know it. The ticker symbol is LULU.

This has been a wonderful performer for Motley Fool Rule Breakers. Since December of 2010, wow, nine good years, the stock has rocketed up more than five times in value. We'll talk in a sec about what you had to do to go through those times, to get to where we are today. Sometimes those stocks go way up and way down, and you've just got to keep holding nine years later.

But without really needing to explain this company or its products, moving right along — Aaron, players at home — what is the market cap of Lululemon Athletica?

Bush: [It’s] $22 billion.

[ding]

Gardner: The correct answer was $24.5 billion on the nose. Aaron, you don't want to hit it on the nose again?

Bush: I'm sorry! I have to leave that to someone else this time!

Gardner: At the low end, $19.6 billion was allowable and correct; at the high end, $29.4 [billion]. So, from $19.6 [billion] to $29.4 [billion]. But, yeah, Lululemon, a pretty big-scaled company today, in the $20 billion-ish level of market cap. It's fun, isn't it, just to be able to compare that $24.5 billion to eBay, and know that eBay is $35 [billion], so eBay is still $11 billion larger. But then, a company like Match Group, as much as we love it, is smaller today than Lululemon Athletica. Part of the pleasure of the Market Cap Game Show is playing that competitive score game and learning more about the world.

Bush: Yeah, it's really interesting how companies that are so different are the same size, from their various combinations of revenue and profits and everything that they do.

Gardner: That's probably my favorite thing about market caps, being able to make those radical comparisons. …

So, nice job. I believe at this point you are 5 out of 6, which means I'm starting to wonder if I didn't make it too easy, or are you just that awesome?

Bush: You threw out Hill-Rom Holdings. That didn't feel easy to me.

Gardner: [laughs] Before we go to Company No. 7, I want to point out that we initially recommended — bought — Lululemon at $36 in 2010. Eighteen months later, it had gone to $80. That felt really good. It more than doubled in 18 months. And then, over the next two years, it went from $80 to $40. That's right, it got cut in half and put almost back where we'd started. And then, three years later, as the market's recovering a little bit, it goes from $40 to $60. Not bad. Still, not back to the $80 we had several years before. But at the end of 2017, the stock was sitting right around $60 as we moved into Thanksgiving 2017. Today, it's $187. This company has totally taken off.

Bush: It's rocked it!

Gardner: Aaron, do you own any Lululemon in your wardrobe?

Bush: Unfortunately, no. I don't own the stock, either. I own Under Armour apparel, and Under Armour stock, which has not done as well. I think the market cap of Under Armour is half the size of Lululemon, which is interesting, also, to think about.

Gardner: That really is.

Bush: Rocking the wrong company!

Gardner: I wish we had more time to talk, but we've got to keep moving.

A reminder — #IBeatAaron if, in fact, by the end of this show, you did outscore Aaron Bush on this month's Market Cap Game Show. We might see more of these — #ILostToAaron if you end up losing. If you end up tying Aaron — that's probably going to be impressive, we'll see — #ITiedAaron.

Company No. 7, I recently saw when I was in Columbia, Missouri. Actually, I was driving down from Chicago O'Hare Airport, where my flight to Columbia, Missouri, had been canceled. I've been rocking the hashtag occasionally on Gazouillement, last couple of months — #OHatred –because that's my feeling about O'Hare Airport. The third consecutive time I've been canceled or massively delayed, any time I go through O'Hare.

Bush: That's crazy!

Gardner: It is crazy! We had a ski vacation earlier this year. We had six days set aside. One of those days, we lost sitting in O'Hare, actually sleeping in the Hilton at O'Hare. The only airport I can think where there's a hotel right there in the airport. And now we understand why, because that happens so often, it seems. I'm not bitter.

But one of the companies that we don't see as often here on the East Coast, which represents for many convenience, and for others pizza, in the Midwest, especially, is Casey's General Stores (NASDAQ:CASY). Now, Casey's General Stores I first picked in January 2015. What do I love about it? I love that it's the friendly convenience store. Often in the more rural areas in the U.S., there's not as much competition there. Also, they sell a lot of pizza. And people really like their Casey's. That feeling that people have — again, we're all around that family hearth as we play the Market Cap Game Show — that warm, fuzzy, happy feeling with your family, that's there for a lot of people when they cross into a Casey's General Store, especially since it's the only store nearby that might have gasoline or pizza for them at a certain time of night. So that's the role that Casey's General Stores, ticker CASY, plays.

Aaron, before I ask you the market cap, as a Texan, do you have Casey's? Have you ever personally been into a Casey's General Store?

Bush: No, and I've never seen one, I don't think.

Gardner: You need to see more of this country!

Bush: I think so! I need to go on a road trip!

Gardner: It's the heartland, baby! Actually, I really do appreciate that. That was Capital Camp 2019, Patrick O'Shaughnessy's and Brent Beshores' baby. I've already mentioned that on this show, and the fun that I had there in Columbia, Missouri, just a month ago. But yeah: Casey's General Store.

Aaron and everybody playing at home — no doubt some of us really love our local Casey's as we listen to this, ticker CASY — what is the market cap of Casey's General Stores?

Bush: I'm going to go for a dwoing here. $5.5 billion.

[ding]

Gardner: [laughs] You got awfully close! For a second time, you were literally within $100 million, which may sound like a lot, except it's just 0.1 [editor’s note: closer to 0.2]. The market cap for Casey's General Stores is $5.6 billion, which means at the low end if you said $4.5 [billion], at the high end if you said $6.7 [billion] — you, along with Aaron Bush, score that.

Now, Aaron, you've participated as a leader within our Supernova service and the Odyssey portfolio. Has Casey's ever been part of a portfolio that you've overseen here at The Fool on behalf of our members?

Bush: No, it hasn't been. No good reason why, it just hasn't ever made the cut.

Gardner: Well, I'm happy to say it is up 82% since our January 2015 Stock Advisor recommendation; the market's up 51%, so that's 31 percentage points ahead. It took a lot, though, it's taken a big comeback to get there.

Wow, Aaron Bush, 6 out of 7! We've got three left. You're near setting the all-time record. If you get two of these, you will set the all-time record, really, on the Market Cap Game Show. Initially, I just saw you as my friend Aaron Bush, but you're increasingly looking like Babe Ruth to me. You're transforming before my very eyes. I think those of us who are watching this podcast — we film some of these and put them up on YouTube — you may see, Aaron may look different to you at this stage than he did at the start of this podcast.

Bush: Well, I'll say, part of this just is, it's my job to be looking at these companies. But I'll take any praise that you'll give me, David. Je vous remercie!

Gardner: You're very welcome! I feel like you're just going to kill this next one, so let's get it over quickly. Alphabet is the company, ticker symbol GOOG [editor’s note: also GOOGL]. Initially it was Google — we all remember Google. I'm just checking here: Google started on Sept. 4, 1998, 20 years ago. Wow, what an amazing 20 years for this company! Starting from nothing in September of 1998, growing to what it is today.

Aaron, I feel like you've probably pegged a few of these. In my mind, you'd already missed Hill-Rom, you probably hadn't gotten Casey, you were feeling a little bit worse for the wear, so I was throwing you a bone. Now, players at home, maybe you are feeling worse for the wear. I probably would have been in your place. Maybe you're happy to know that I'm going with a big, really well-known company. Clearly, children today are raised knowing the market cap of a company like Alphabet. Right?

Bush: They must be!

Gardner: If they were, Aaron, within 20% either way, what would the kids of America — no, of the world — be saying the market cap of Alphabet today is? Ticker GOOG.

Bush: They'd probably be saying it's somewhere around $900 billion.

[ding]

Gardner: Wow, really well done! Aaron, you're now 7 for 8. You were kind of far off on this one. Somewhat surprising. And yet, you're right, [with] these bigger numbers, there's a huge band. The market cap of [Alphabet] as we tape is $769 billion, but $900 [billion] falls within the band of acceptability — which at the low end is $615 billion, at the high end is $923 [billion]. So, if you said anywhere from $615 [billion] to $923 billion, you nailed Alphabet.

It is worth noting that today, we say Alphabet. Back when we first picked this stock in 2008, we called it Google; that was the company name back then. It's also worth knowing that it's just been a four-bagger since May of 2008. It's beaten the market by about 120 percentage points, so it's been a good performer, but it is a bigger company that came public. Even though it was a four-bagger, we picked it one year later; it had dropped some — 2009, the Great Recession. It's a five-bagger from there. But, 10 years later, a five-bagger, still only about 100 percentage points or so ahead of the market. So, not one of those raging winners, Aaron.

Bush: Ouais. I could have done better, David. [laughs] No, I think I was thinking Amazon; je pense [it’s] more like $900 [billion]. And I know they were neck and neck for a while. But I guess something has changed.

Gardner: Well, speaking of big companies and, Aaron, you being 7 of 8: Our last two, one of them is a pretty big company. It's a recommendation that you brought to Motley Fool Rule Breakers. It hasn't been one of our best picks. It is a little down from where we initially picked it; the market is up over that time. You can say a little bit about that in a sec. The ticker symbol is TCEHY.

This was designed for me to drop you over the head a little bit for, on my watch, picking a slight underperformer, at this point — and yet to also give you a "gimme." And yet now, I feel like you're about to set the all-time Market Cap Game Show record as you answer the market cap of Tencent Holdings (NASDAQOTH:TCEHY), ticker TCEHY, within 20% either way.

Bush: I think it's right around $400 billion.

[ding]

Gardner: And, unsurprisingly, Aaron, you are right. But surprisingly, you just set the all-time performance record in a Market Cap Game Show as a rookie.

Bush: Oh, my goodness!

Gardner: Which is amazing, because Emily did that with seven just a few shows ago. And now, you have topped Emily! She's in Scotland as we speak. Aaron, you're going to have some bad news for her when she returns.

Bush: I guess so. Maybe one of these game shows later, we need to have a competition.

Gardner: [laughs] I have thought about how to torque this format into a multiplayer game. We'll see about that. I do enjoy just the intimacy of one on one. But Aaron, I should mention, the market cap is $417 billion. Players at home, if you said from $334 [billion] to, yep, the round number, dead spot-on, $500 [billion], anywhere from $334 billion to $500 billion, you got it right.

Aaron, can you briefly lay out, 60 seconds or so, give us 30 seconds on what this company does, and 30 seconds why we still like it even though it's a little down?

Bush: Sûr. Tencent, for one, is the largest gaming company in the world — behind huge games like League of Legends, for example. They also are the leading social media company in China, behind QQ, but more importantly WeChat, which is a staple for Chinese citizens and many people outside of China, too. These two businesses together generate tons of cash. If you were to say a third pillar of the business for Tencent, that would just be all of the investments that they're making, venture-style investments that they're making in other companies. They have a really impressive roster of businesses.

Gardner: All right, Aaron, at this point, it's pure cream. From here, it's just pure greatness. You've already achieved the greatest score yet. There could be some other player — it could be you later on — who comes and does even slightly better. You shouldn't let up at all at this point. But I realize, you're now flying precipitously close to the sun. It reminds me of the Greek myth of yore. You're a younger guy, and you made your own set of wings today. They've got some wax in them. You're getting precariously close to the sun.

Bush: Well, let's hope they don't burn up on this last question.

Gardner: [laughs] OK, well, talk about bad transitions, this company has absolutely nothing to do with burning that I can think of, although if we thought hard enough about it, we might. But one of the truisms of our time is that there's a new member of our family for a lot of us. They wouldn't have thought this 500 years ago or 100 years ago, maybe even 50 years ago. But increasingly, Fido, Fluffy — the pet, the family pet — the pets, increasingly, we view them as members of our family. That is certainly one of the more important trends of the last 25 years. As investors, we have benefited by identifying some companies working within that space.

Now, sometimes Fido is sick. Sometimes Fluffy needs some diagnostics. That's where this next company, our final one for the Market Cap Game Show, steps in: Idexx Labs (NASDAQ:IDXX), ticker IDXX. Aaron, did you grow up with a pet in the Bush household?

Bush: When I was young. But I have a dog now actually, too. I am familiar with some of these bills that can arise.

Gardner: [laughs] Do you have pet insurance for your dog?

Bush: Je le pense. Maybe? I don't know!

Gardner: I don't know whether that's a good answer or not.

Bush: It's more my girlfriend's dog than my dog. I just take care of it.

Gardner: Je comprends. So, presumably, she named the dog.

Bush: The dog's name is Donut, which probably had more influence from me. People don't need to know this, but we had a hamster whose name was Donut Hole because it looked like a donut hole. So we graduated the next pet to being Donut.

Gardner: I think you're right, in a sense, people didn't need to know that. And yet I think there's a humanity to that, that I personally appreciate. Shout out to Donut, who probably is listening somewhere near the Bush family home fire. Or, at least your girlfriend's family's home. But anyway. I feel like I'm just stalling.

Aaron, players at home, within 20% either way: What is the market cap of Idexx Laboratories, ticker IDXX?

Bush: [It’s] $25 billion.

[ding]

Gardner: Hou la la! $23.4 [billion] was the correct answer. At the low end, $18.7 [billion]; at the high end, $28.1 [billion]. The only thing better than Idexx Labs' performance — and it's up 309% since we picked it in April of 2014 for Conseiller en actions Motley Fool — the only thing better than that 309% performance was Aaron Bush's .900 batting average. He walked in with no batting average, he walks out with the greatest batting average in Market Cap Game Show history as of now.

Bush: I'm stunned! But it's not quite perfection. I'll have to come back in and seek perfection next time!

Gardner: [laughs] Aaron, before I let you go, do you want to give a tip to players at home? Clearly, you prepared in some way, shape, or form that most of us would do well to learn from.

Bush: I mean, honestly, if you enjoy following stocks, instead of looking at the stock price, look at the market cap. You pull up your brokerage every day to see what's going on, don't pay attention to the stock price, pay attention to the market cap. If this was the "Stock Price Game Show," I probably would have been 2 or 3 out of 10. It really just shows, what you prioritize and what you think about every day, I think, pays off.

Gardner: 'Nuff said! Thank you, Babe Ruth!

Bush: Well, yeah, we'll see. Next time, it could be completely different. But now that I have some clout when it comes to market caps, I will give some advice.

[music]

Gardner: All right, well, a reminder — wow, if you can rock the hashtag #IBeatAaron, good on you! I'm looking forward to meeting you one day if you scored 10 out of 10. Aaron just scored 9 out of 10 on the Market Cap Game Show. Emily's all-time record had been seven. Hou la la! I'm wondering if I screwed up my pregame preparation. Too many softballs? I need to check in briefly with my producer, Rick Engdahl. Rick, I'm full of self-doubt. Did I go easy on Aaron?

Rick Engdahl: Là [were] a couple of softballs in there, I think. But I did hear at one point that Aaron was helping in the role of Emily's coach, so he might have had a little secret sauce when he came in here, too.

Gardner: I did not know that. So, basically, Emily had been mentored — Emily, our previous greatest player, had been mentored by the man himself!

Engdahl: I've no doubt that Emily was coaching Aaron just as hard!

Gardner: [laughs] It can be helpful to memorize market caps. I mean, if you, player at home, or Emily or Aaron — admittedly, they do it more full-time than most of us — but if you actually want to memorize market caps, I think that's great! I think that's a better world! If more people really know, to the first or second decimal, the market caps of these companies, I think that's a world that's smarter, happier, and probably richer, too.

Well, next week on this show, it's going to be your mailbag. That's right, it'll be the final Wednesday of June 2019. Looking back over this month, if you had any comments or thoughts about "Five Stocks That Pass the Snap Test," which is how we opened up June; or if you enjoyed any of my "Great Quotes: Volume 10," or have a suggested quote that I could use in a future volume of "Great Quotes"; or if you want to chastise me for somehow going easy on Mr. "9 out of 10 Babe Ruth" Aaron Bush, please do. The email address is rbi@fool.com. Just email us your questions, thoughts, suggestions, or poem: rbi@fool.com. You can also, of course, tweet us @RBIPodcast. In the meantime, keep your feet on the ground and keep reaching for the market caps. Fool on!

As always, people on this program may have interest in the stocks they talk about, and The Motley Fool may have formal recommendations for or against, so don't buy or sell stocks based solely on what you hear. Learn more about Rule Breaker Investing at rbi.fool.com.





Laisser un commentaire